HUIT MOTEURS POUR 2009 ?

Publié le par dbcg



Photo F1-Live.com

Zoom

Charlie Whiting et Bernie Ecclestone
En novembre de l'année dernière, le Conseil Mondial du sport automobile avait décidé qu'un moteur devrait dorénavant boucler trois Grands Prix contre deux auparavant.

Mais lorsque la FIA publia son règlement sportif, le 12 janvier, il n'était plus du tout question de cela...

Dans la dernière édition de son règlement sportif, la FIA parlait en effet de huit moteurs par pilote et par saison à utiliser lors de l'intégralité d'un week-end de Grand Prix, c'est-à-dire le vendredi, le samedi et le dimanche. En 2008, chaque moteur devait boucler deux Grands Prix, mais les équipes avaient la possibilité d'utiliser un moteur neuf le vendredi, cette journée étant considérée comme "libre" au niveau des moteurs et des boîtes de vitesses.

Charlie Whiting, délégué technique de la FIA, confirme cela.
"Cette année, ce sera huit moteurs pour toute la saison. Un pilote ne recevra une pénalité que s'il doit utiliser un neuvième bloc. Les équipes ont donc la possibilité d'utiliser leurs moteurs comme bon leur semble. Il n'est plus question de faire trois Grands Prix consécutifs, car il ne nous semble plus que ce soit utile. Les moteurs ne devront donc plus boucler l'intégralité de trois Grands Prix."

Voilà des précisions que les équipes Renault et Toyota devraient prendre en compte, car lors de la présentation de leurs monoplaces respectives, elles parlaient encore de trois Grands Prix par moteur, que ce soit dans leurs communiqués de presse et ou dans les interviews de certains de leurs responsables.
Inutile de vous préciser que cela avait créé une très grande confusion...

"Auparavant, comme vous le savez, les moteurs qui devaient boucler deux Grands Prix n'étaient utilisés que le samedi et le dimanche. Désormais, pour les 17 Grands Prix de cette saison, les huit moteurs auxquels chaque pilote aura droit pour sa saison devront être utilisés lors des trois journées de chaque événement," ajoute Whiting.

Charlie Whiting confirme encore que ces huit moteurs pourront être utilisés dans le désordre, c'est-à-dire qu'un moteur pourra être monté pour les premiers essais libres du vendredi avant d'être remplacé par un autre pour les qualifications et la course. On peut même imaginer que ce même moteur pourrait être utilisé non pas le Grand Prix suivant, mais deux ou trois mois plus tard.

C'est pour cette raison que la seule inquiétude de Charlie Whiting concerne les scellés mis sur les moteurs après la fin d'un Grand Prix. Ceux-ci devront en effet résister à toute tentative "d'effraction". Le délégué technique de la FIA affirme qu'il travaille encore sur ce sujet.

Publié dans AUTRE

Commenter cet article