NOUVELLES REGLES POUR LES PNEUS

Publié le par dbcg



Photo F1-Live.com

Zoom

L'année dernière, on pouvait parfois se demander lequel des deux mélanges proposés par Bridgestone allait se montrer le plus performant, que ce soit en course ou même lors des qualifications.

Les deux types de pneumatiques proposés par le manufacturier japonais à l'occasion de chaque Grand Prix étaient en effet trop proches en performance et c'est aussi l'avis de la FIA. Il y aura donc du changement de ce côté-là aussi en 2009...

"Cette année, les pilotes devront encore utiliser deux types de pneus pour piste sèche durant la course - explique Charlie Whiting, délégué technique de la FIA - Toutefois, nous voulons qu'il y ait une plus grande différence entre ces deux mélanges. L'année dernière, il y avait parfois un ou deux dixièmes de seconde de différence seulement entre eux et nous pensons qu'il est préférable que cette différence soit plus grande. Les ingénieurs de Bridgestone sont au travail dans ce domaine."

En essais privés, cette différence entre deux types de pneumatiques a déjà été jugée considérable par certaines équipes. Cela n'inquiète pas trop la FIA et Charlie Whiting en particulier.


"Ce qui se passe lors des essais privés d'hiver n'est pas représentatif de ce qui se passera lors des quatre premières courses de la saison, lorsqu'il fera bien plus chaud. C'est quelque chose qu'il nous faudra surveiller, car nous ne désirons pas non plus qu'il y ait une trop grande différence," précise l'ingénieur britannique.

Quel sera donc l'écart de performance idéal entre deux types de pneumatiques?
"Selon moi, il faudrait qu'il y ait une demi-seconde entre les deux, mais ce n'est que mon avis. Parfois, la différence entre les deux types de pneus était insignifiante l'année dernière, n’est-ce pas? C'était parfois réellement difficile de percevoir une différence entre les deux mélanges," conclut Whiting.

Publié dans AUTRE

Commenter cet article