WILLIAMS S'EN SORT BIEN

Publié le par dbcg


Photo F1-Live.com

Zoom
Nico Rosberg au volant de la FW31
L'équipe Williams s'est toujours montrée rassurante sur son avenir, mais elle avoue désormais que la décision de réduire les coûts est arrivée à temps pour sauver l'équipe.

Adam Parr, le directeur de l'équipe Williams, avoue aujourd'hui que les banques étaient de moins en moins enthousiastes à l'idée de lui prêter de l'argent. D'autant plus que son propre conseil d'administration ne voulait plus emprunter.

"Je pense qu'il serait correct de dire que nous avions atteint un point où les emprunts n'étaient plus acceptables pour le conseil d'administration," affirme Adam Parr, dans les colonnes du Financial Times.

Comme c'est souvent le cas, c'est Bernie Ecclestone qui a sorti l'équipe Williams de ce mauvais pas. Toujours d'après le Financial Times, le grand argentier de la F1 aurait en effet avancé 15 millions d'euros pour sauver l'équipe.


"C'est une avance de l'argent qui leur sera dû lorsqu'ils auront signé le nouvel Accord Concorde, mais je leur ai dit que je pouvais déjà leur verser cette somme," déclare Ecclestone.

Frank Williams, copropriétaire, patron et fondateur de cette équipe, ne baisse pas les bras.
"Il nous faut gagner de l'argent chaque année; or, je pense que nous en perdons depuis deux ou trois ans. Heureusement, nous avons des réserves pour faire face à ça."

Publié dans AUTRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article