Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FORMULE 1

FORMULE 1

Menu
Sous le capot de toutes les Formule 1 2018

Sous le capot de toutes les Formule 1 2018

Sous le capot de toutes les Formule 1 2018

'
© F1i
 

La pêche aux images a été fructueuse la semaine passée à Melbourne ! Au point de pouvoir déjà jeter un coup d’œil sous le capot des nouvelles monoplaces. À ce stade de la saison, on laissera la primauté à l’image, en pointant les différences les plus notables par rapport aux bolides de l’an passé.

 

FERRARI SUPPRIME LE SANDWICH

La Ferrari SF71H possède un air de famille avec sa devancière, notamment au niveau des pontons, mais elle s’en distingue aussi sous plusieurs aspects.

 
PUBLICITÉ
 
 

Tout d’abord, son empattement a été allongé significativement d’une douzaine de centimètres pour égaler celui de la Mercedes W09, alors que son aileron avant inaugure une nouvelle philosophie, inspirée de celle de McLaren et qui donne encore du fil à retordre à Sebastian Vettel.

Sous le capot aussi, la monoplace du millésime 2018 est sensiblement différente. Cette année, la plupart des écuries ont retravaillé l’agencement de leurs radiateurs : c’est aussi le cas de la dernière-née de Maranello.

Depuis 2016, les Ferrari possèdent dans chaque ponton deux radiateurs disposés en sandwich : un échangeur long, installé au-dessus du conduit en carbone, et un radiateur plus court, placé en dessous.

Sur la SF71H, un seul radiateur a été conservé : il est plus long et est installé de manière plus verticale, comme on le constate en comparant les flèches bleues sur l’image ci-dessous. Une telle implantation – facilitée sans doute par l’allongement de l’empattement – permet de dégager l’arrière de la voiture et d’affiner la carrosserie.

© F1i

Autre changement : le radiateur de forme triangulaire, introduit au Grand Prix du Japon 2017, qui était à plat sur la SF70H, est désormais incliné sur la SF71H, un peu comme sur les Red Bull (comparez les flèches jaunes et consultez la page suivante).

L’architecture du moteur (compresseur et turbine joints à l’arrière du bloc) et la position de l’intercooler restent inchangées. Le dessin des tubulures d’échappement, en revanche, a été légèrement retouché (flèches rouges).