Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
FORMULE 1

FORMULE 1

Menu
Sous le capot de toutes les Formule 1 2018 RED BULL

Sous le capot de toutes les Formule 1 2018 RED BULL

Sous le capot de toutes les Formule 1 2018

RÉORGANISATION CHEZ RED BULL

On se demandait comment les ingénieurs de Red Bull avaient installé les radiateurs sous le capot de la RB14 pour parvenir à affiner autant ses pontons.

 
 
 
 

L’écurie a fait évoluer la configuration qu’elle avait adoptée l’an passé, et qui s’inspirait déjà de la disposition en vigueur chez Toro Rosso depuis 2016. En simplifiant, le refroidissement de la monoplace 2018 est réparti en trois zones : le ponton droit, le ponton gauche et le sommet de la carrosserie, devenu une sorte de troisième ponton.

Sur la RB14, comme sur toutes les Red Bull depuis 2014, chaque ponton accueille un intercooler pour le compresseur (en bas, flèche bleue), ainsi qu’un petit radiateur air/eau (en haut, flèche blanche).

La spécificité de la monoplace 2018 se situe au niveau de la prise d’air située au-dessus du casque du pilote, qui alimente tous les autres échangeurs.

Elle se subdivise horizontalement en trois conduits distincts. Le conduit supérieur alimente le radiateur destiné à refroidir l’ERS qui est monté à l’arrière du bloc moteur (flèche jaune). Le conduit du milieu alimente en air frais le moteur (flèche verte). Le conduit inférieur, enfin, se sépare en deux canalisations, à gauche et à droite, qui alimentent les deux radiateurs d’huile montés de caque côté du moteur (flèche rouge).

Par rapport à la RB13, ces trois radiateurs sont positionnés plus haut, ce qui n’est pas idéal pour le centre de gravité (même si le Halo place aussi du poids en suspens, plus en avant) et complique l’accès au moteur Des défauts que les ingénieurs de Red Bull estiment être compensés par les bénéfices apportés sur la plan aérodynamique.