Règlement sportif : Ce qui change en 2015

Publié le par dbcg

Règlement sportif : Ce qui change en 2015

Cette semaine, la FIA a publié officiellement le règlement sportif de la Formule 1 pour la saison 2015. Outre le détail de la procédure pour la nouvelle Voiture de Sécurité Virtuelle (lire ici), plusieurs changements sont à noter dans les textes.

Démonstrations
Désormais, les équipes sont autorisées à utiliser les monoplaces de l’année en cours pour deux événements de démonstration dans l’année, à condition que cela se déroule entre le dernier Grand Prix de la saison et la fin de l’année civile ; soit entre le 29 novembre et le 31 décembre en 2015. Les roadshow ne peuvent pas excéder 15 km et les pneus utilisés doivent être des pneus de démonstration.

Tour de reconnaissance ; tour de formation
Si un pilote prend le départ d’un Grand Prix depuis la voie des stands, il est dorénavant autorisé à effectuer des tours de reconnaissance avant la course.

Lors du tour de formation, un pilote qui a perdu sa place initiale doit la récupérer avant le franchissement de la ligne de Safety Car – située bien avant la ligne de départ/arrivée –, sans quoi il s’expose à une pénalité stop-and-go de 10 secondes.

"Unsafe release"
Lors d’un arrêt au stand, si une voiture est relâchée de manière jugée non sécuritaire, le pilote recevra automatiquement une pénalité stop-and-go de 10 secondes.

Si les commissaires jugent que le pilote a poursuivi son chemin alors qu’il était conscient du danger, une pénalité supplémentaire sera infligée.

Parc fermé
Le régime du parc fermé s’applique désormais à compter du début des qualifications, et non plus à l’issue de la troisième séance d’essais libres. Une modification sur la voiture peut être apportée jusqu’à ce que celle-ci quitte son stand pour la première fois en qualifications.

Une fois le régime de parc fermé enclenché, toute modification de pièce sur la voiture doit être faite par une pièce identique. Par exemple, à Hockenheim l’an passé, Lewis Hamilton avait changé de manufacturier de freins entre les qualifications et la course, ce qui ne sera plus permis.

Ajustement du niveau de carburant
Les équipes ne sont plus autorisées à retirer du carburant de la voiture sur la grille de départ. Cette opération doit être effectuée dans les stands, avant de rejoindre la pré-grille.

Qualifications
La FIA a éclairci définitivement le nombre d’éliminés lors de la Q1 et de la Q2 en fonction du nombre de participants. Si 24 monoplaces prennent part à la séance, 7 sont éliminées en Q1 et Q2 ; si 22 monoplaces prennent part, 6 sont éliminées ; et ainsi de suite. Pour 18 voitures inscrites, il y aura donc 4 éliminés en Q1 et Q2.

Voiture de sécurité
Les pilotes qui ne respectent pas le rythme minimum sous régime de voiture de sécurité recevront une pénalité définie par les commissaires.

Les voitures à un tour pourront toujours se dédoubler en dépassant la voiture de sécurité avant la fin de la neutralisation, mais la course pourra reprendre sans attendre que les retardataires ne rejoignent la queue du peloton.

Drapeau rouge
Si une course est suspendue au drapeau rouge, les pilotes doivent regagner la voie des stands, où ils se placeront en file indienne. Ils doivent rester dans la pitlane et ne pas passer par leur stand, sans quoi une pénalité de drive-through sera infligée.

Si la course atteint la limite maximale de 2 heures, le drapeau à damier sera abaissé dans le tour qui suit les 2 heures de course.

Commenter cet article